• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Sondages en ligne

Sondages en ligne - Gary Bell

Un spécialiste AdWords m’a envoyé un sondage en ligne, pour savoir si le travail qu’il a fait pour moi dernièrement était correct. J’ai répond rapidement, et je suis retourné à mes courriels. Là, la liste des différentes compagnies qui m’envoient des sondages en ligne n’est pas trop longue, mais je crois vraiment que ça m’aide un peu financièrement. Je sais que c’est plus long que de tenter de faire des contrats de travail, mais quand je m’ennuie, et que je ne veux pas travailler, car la fatigue m’emporte, je réponds à des sondages.

Je m’en sers aussi pour encourager les compagnies qui envoient ces sondages à devenir le plus écologique et éthiquement responsable que possible. À chaque fois que la possibilité se présente, je leur dis que je recherche des produits qui sont fabriqués localement ou de manière équitable, c’est-à-dire que la personne qui a cueilli le produit et qui l’a fabriqué, a été payée un salaire qui permet de faire vivre sa famille. Alors, de cette manière, on n’a pas besoin de s’inquiéter que les gens qui travaillent pour ces entreprises se font abuser par les fournisseurs, qui ne cherchent qu’à gagner le plus d’argent possible sur le dos des pauvres peuples innocents, qui vivent dans la misère.

Ensuite, je leur demande de produire des aliments et des nettoyants naturels, à base de plantes, et qui sont aussi certifiés biologiques. Trop d’articles en vente dans les magasins sont faits avec des produits chimiques, transformés, dangereux et parfois même, toxiques. Je préfère de loin acheter ce qui ne va pas nuire à l’environnement, ni à ma santé. Alors, pour que les choses changent, je mentionne le plus souvent possible que les gens recherchent les logos démontrant que ce qu’ils achètent ne nuira pas à la planète.

De plus, vu que je suis un régime végétalien, je passe mon temps à répéter qu’il n’y a pas assez d’options véganes sur le marché. Je voudrais qu’on développe une plus grande gamme d’aliments et de vêtements qui sont libres de toute cruauté, et pour ce faire, il faut arrêter de se servir des ingrédients qui proviennent d’animaux. Ceci fera en sorte que les gens soient aussi moins agressifs dans la vie en général. Pourquoi ? Parce que tuer un animal, ça compte aussi. Le meurtre d’un animal est aussi valable que le meurtre d’un être humain, du moins, selon l’éthique moral. Selon la loi, nous sommes encore loin d’accepter ce genre de raisonnement, mais c’est possible qu’un jour, nous soyons conscients de cet aspect de la vie.

 

The author:

author

Hummmm. Comment me décrire ? Réfléchi ? Non, ça fait trop sage. Introspectif ? Non, ça c’est pire. Mes amis diraient un tantinet ennuyant, et casse-pied aussi sans doute. Mais gentil, drôle et surtout fiable. Cette espace, je le partage avec vous lecteurs, en espérant un échange non-censuré et sans jugement.