• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Regarder les enfants courir...

Regarder les enfants courir... - Gary Bell

Ce magasin de portes et fenetres Brossard, est vraiment le meilleur endroit si l’on recherche quelque chose de différent. J’adore m’y rendre, ne serait-ce que pour admirer leurs nouveautés.

Il y a un parc avec des jeux pour les enfants non loin de là, alors mon épouse y emmène les enfants pendant que je me promène dans mon magasin favori. Le temps qu’ils jouent, mangent une glace, j’ai suffisamment de temps pour tout regarder et surtout prendre quelques idées. C’est sûr, se passionner pour des portes et fenêtres peut paraître un peu… inhabituel. On ne remplace pas ces éléments tous les jours, loin de là. Mais il n’y a aucun mal à se tenir au courant des nouveautés, et être prêt pour lorsque le jour arrivera, surtout lorsque je vois à quel point les garçons aiment jouer au ballon… j’attends le jour où ce ballon de soccer atterrira dans une fenêtre. Nous avons déjà eu quelques moment où la fenêtre de la salle à manger a bien failli voler en éclats.

Après ma petite visite et après que les enfants se soient bien amusés au parc, nous allons généralement déjeuner en famille au restaurant. Là aussi, ils ont un endroit avec des jeux pour les enfants, Sheila et moi sommes donc tranquilles pour discuter et profiter l’un de l’autre alors que les enfants sont occupés. L’avantage, c’est qu’après cette matinée à jouer et avec un ventre bien rempli, les enfants se couchent pour leur sieste sans broncher et que je peux passer l’après-midi à me prélasser dans le canapé, au calme.

Les dimanches sont en général tous basés sur le même planning : On se lève tôt, on va à la messe (surtout pour faire plaisir à Sheila), puis direction mes beaux-parents pour le traditionnel déjeuner familial du dimanche. Pour être honnête, je dois avouer que je préfère de loin aller faire ce déjeuner chez ses parents plutôt que chez les miens. Ma mère n’a jamais été vraiment bonne cuisinière et manger un rôti à la fois mal cuit et brûlé avec le sourire devient un peu lassant au bout d’un moment. La mère de Sheila est une excellente cuisinière, et ses parents ont un immense jardin avec une balançoire pour les enfants. Nous rentrons en fin d’après-midi, juste le temps de se préparer pour la semaine à venir. Sheila s’occupe des enfants : que les devoirs soient terminés, que les habits d’école et de sport soient prêts, puis le bain et le coucher pendant que je m’occupe de préparer notre souper.

Depuis que les enfants sont nés, je ne me souviens pas m’être ennuyée une seule seconde pendant un weekend !

 

The author:

author

Hummmm. Comment me décrire ? Réfléchi ? Non, ça fait trop sage. Introspectif ? Non, ça c’est pire. Mes amis diraient un tantinet ennuyant, et casse-pied aussi sans doute. Mais gentil, drôle et surtout fiable. Cette espace, je le partage avec vous lecteurs, en espérant un échange non-censuré et sans jugement.